Épreuve de langue

Une épreuve à géométrie variable

 

L’épreuve d’Anglais – d’Allemand, d’Espagnol ou d’Italien – inscrite aux concours d’entrée en master dans les instituts d’études politiques est difficile et il n’existe pas de « recette » miracle pour s’y préparer. D’ailleurs, doit-on parler d’une seule épreuve alors que chaque IEP a ses propres exigences ? Certains IEP proposent une épreuve essentiellement axée sur la compréhension et la rédaction (même si la rigueur grammaticale reste, évidemment, fondamentale), d’autres proposent un QCM ou se succèdent de nombreuses questions de compréhension et de grammaire, alors que d’autres enfin demandent, entre autres choses, de résumer les idées d’un texte selon leur degré d’importance.

 

 

Une épreuve très exigente

 

Il semble essentiel de rappeler que pour certains établissements, l’épreuve d’Anglais – d’Allemand, d’Espagnol ou d’Italien – est éliminatoire si le résultat obtenu est inférieur a une certaine note (en général, 6 ou 7 sur 20). La préparation à l’épreuve de langue vivante des IEP doit donc se faire sur différents fronts, mais toujours selon deux axes majeurs, a mener en parallèle : une méthode et de l‘entrainement. Ces deux axes doivent s’appuyer sur une appréhension de la langue très différente de celle qui pouvait être la vôtre jusqu‘en Terminale. Il ne peut plus s’agir par exemple de moyens mnémotechniques mais bel et bien d’une compréhension précise des mécanismes de la langue. Il ne s’agit plus de reproduire des exercices selon un schéma simple mais d’adapter intelligemment une méthode rigoureuse.

 

 

Se préparer avec prepa-iep-en-ligne.fr

 

C’est précisément selon les deux axes définis précédemment que notre préparation en ligne a été conçue :

 

  • Un apport méthodologique : aucun des exercices proposés dans les épreuves ne saurait être abordé à l’aveugle. Vous trouverez auprès de nos professeurs d’Anglais, en particulier, et de langue en général, une explication claire de ce qui vous est demandé accompagnée d’exemples concrets
  • Une source intarissable d‘exercices d’entrainement corrigés et commentés : elle vous permettra, pour chaque type d‘exercices, de vérifier que vous avez réellement compris
  • Une lecture assidue de la presse anglo-saxonne : il est bien sûr indispensable d’associer à un travail régulier d’écriture et d’apprentissage de la grammaire, une lecture tout aussi régulière de la presse étrangère, qui vous apportera un lexique plus riche, une syntaxe plus anglophone ainsi qu’un contact permanent et enrichi du monde anglo-saxon. Pour cela nous vous orienterons vers des articles à haute valeur pédagogique, tirés de certains titres de la presse anglaise (The Guardian, The Observer et The Independent) et américaine (The Economist, Time magazine et Newsweek).

 

 

Contenu de la préparation

 

Notre proposition de préparation à l’épreuve de langue vivante (Allemand, Anglais, Espagnol ou Italien) :

 

      • Un fichage rigoureux des règles de grammaire et de syntaxe à maitriser
      • Des listes de vocabulaire classées par thèmes pour ne plus chercher ses mots
      • Une méthodologie de l’épreuve de langue vivante pour bien cerner ses enjeux
      • Des exercices pour mettre en application tel ou tel aspect de l’épreuve
      • 6 épreuves blanches (une par mois) à renvoyer pour correction, notation « Sciences Po »
      • Un débriefing par visioconférence, face au correcteur, après chaque correction
      • Unique : un stage intensif « présentiel » juste avant le concours (*)
(*) Uniquement pour les candidats qui ont renvoyé tous leurs devoirs.