Préparer la dissertation sur thème imposé

Nature de l’épreuve

 

La dissertation portant sur un thème annoncé à l’ouverture des inscriptions, également appelée épreuve de questions contemporaines ou, plus communément, culture générale, est la marque de fabrique des concours d’entrée en 3e ou 4e année des IEPs. Il est d’ailleurs bien difficile d’intégrer l’un de ces établissements en n’obtenant pas la moyenne à cette épreuve qui est là pour mesurer les capacités des candidats à tenir une démonstration sur un sujet imposé.

 

 

Les attentes des correcteurs

 

L’épreuve de dissertation portant sur un thème implique des qualités de forme et de fond.

 

  • Exigences de forme : la première qualité de forme à rechercher est la clarté dans l’expression. Le candidat doit présenter sa pensée de la manière la plus claire, la plus simple en évitant d’avoir recours à des phrases complexes ou à des tournures grandiloquentes. La clarté de l’expression passe souvent par la clarté de la pensée qui est particulièrement visible dans le plan. La clarté passe aussi par une copie aérée et bien écrite, le correcteur ne saurait perdre du temps à déchiffrer une copie illisible ou à chercher la structuration de vos propos, il est donc indispensable de soigner ces éléments.
  • Exigences de fond : elles sont avant tout celles que l’on est en mesure d’attendre d’un étudiant postulant en 4e année dans un institut d’études politiques. La copie doit être abondamment référencée. Il faut chercher à citer les auteurs de référence et à utiliser des connaissances précises (qu’elles soient « classiques » ou issues d’un suivi attentif de l’actualité) en lien avec le sujet afin d’appuyer la démonstration. En cela, les correcteurs cherchent à voir si vous êtes capable d’allier votre culture générale, notamment issue des enseignements que vous avez suivis en Français, Philosophie, Histoire, Géographie, Economie, sociologie, etc., et votre maîtrise de l’environnement contemporain. Les correcteurs sanctionneront l’étalage de connaissances sans lien avec le sujet et les copies qui n’auront traité le sujet que partiellement afin de respecter la dimension qui lui a été fixée, c’est-à-dire une réflexion globale sur la thématique fournie.

 

 

Se préparer à l’épreuve

 

Vous préparer efficacement à l’épreuve de dissertation portant sur un thème central est la principale vocation de notre organisme. Depuis plusieurs années, des générations successives d’étudiants postulant en 1e année de master à Sciences Po ont été préparées par nos soins à ce qui apparaît comme l’épreuve reine du concours d’entrée en 4e année.

 

Les thèmes, renouvelés chaque année et accompagnés ou non d’une bibliographie sélective, ont par exemple pu être la religion, le travail, la culture, la ville, l’engagement, la science, la mondialisation, la famille, Ia santé, les inégalités, les migrations, l’entreprise, etc. Toutefois, il est indispensable, comme nous l’avons vu, de renforcer la culture générale du candidat, le sujet proposé nécessitant très souvent, voire toujours, de mobiliser des connaissances bien au-delà des frontières de ce qui est imposé.

 

En 2018 par exemple, le concours d’entrée en 4e année à l’lEP de Lyon prévoyait « Les inégalités sociales ». Il apparaît clairement qu’il était nécessaire de maîtriser une notion clé, celle des inégalités. C’est pourquoi notre préparation a été conçue pour vous apporter des connaissances associant des thématiques très variées pour vous permettre d’appréhender et de réussir l’épreuve quel que soit le sujet posé.

 

Ces connaissances, vous pourrez les forger grâce notamment à la centaine d’ouvrages de référence que nos enseignants ont résumés pour vous et répartis selon une dizaine de thèmes. Mais, la culture générale est contre-productive si elle est désorganisée. C’est la raison pour laquelle nous l’associons à une méthodologie éprouvée de la dissertation.

 

 

Contenu de la préparation

 

Notre proposition de préparation à l’épreuve de « Questions contemporaines » :

 

  • Un cours clair et complet  portant sur le thème étudié
  • Des fiches synthétiques et référencées, portant sur les ouvrages au programme
  • Une méthodologie de la dissertation, complète et procédant par étapes
  • Un dossier de presse par mois reliant le thème central à l’actualité
  • Des exercices pour mettre en pratique tel ou tel aspect de la méthode
  • Six dissertations à renvoyer (une par mois), corrigées et notées
  • Un débriefing via Skype, suivant chaque correction
  • Unique : un stage intensif « présentiel » juste avant le concours (*)
(*) Uniquement pour les candidats qui ont renvoyé tous leurs devoirs.